L’article invité : L’ABC de l’ornithologie

Écrit par Sandra G. pour ENATTITUDE

Amoureuse de la nature et des animaux, Sandra se préoccupe à titre personnel  et professionnel (elle en a fait son métier!) de notre environnement et de l’avenir de notre planète. Elle nous propose cet article pour sensibiliser les enfants à l’écologie, de façon ludique.

Les premiers pas à l’ornithologie ou comment construire une cabane pour oiseaux

Citadins ou ruraux, nos chers bambins s’intriguent souvent de cette petite “chose” verte à six pattes, de ce petit “truc” qui saute aux aspects pas très commodes ou encore ce “machin” à plumes perché en haut d’un arbre à la douce mélancolie…

Savons-nous tous y répondre ? Merci donc à tous ces livres pour pros ou amateurs qui nous aident à passer pour de vrais scientifiques aux yeux de nos enfants !

Donner une fibre écologique à nos petits consiste principalement à lui donner envie de connaître la Nature. Mais c’est aussi en le faisant agir, à son échelle, au respect de la biodiversité et de l’Environnement par nos actions quotidiennes : recyclage, économie d’énergie, respect de l’animal et du végétal, bref, le respect de l’être vivant.

Alliant activités manuelles et actions écologiques, la création de nichoirs pour nos chers petits volatiles est une bonne recette pour intéresser l’enfant et maintenir son intérêt constant, et même croissant, à la biodiversité, pour les mois qui vont venir.

On peut lui expliquer dès maintenant que dans les forêts et les jardins, même si la nourriture est abondante, le nombre d’oiseaux peut-être limité par le manque de cavités disponibles. Par exemple,  incapables de creuser le bois, la plupart des mésanges utilisent des cavités préexistantes. Notre cher bambin peut alors les aider en leur offrant des nichoirs.

Un nichoir au jardin est de plus l’occasion de noter quantité de faits intéressants : Quelles espèces le visitent ? Quand ? De quoi se nourrit-il ?

Vous habitez en appartement ? Pas de souci ! Il y a peut-être un espace vert en bas de votre immeuble où vous pourrez installer votre nichoir ?

Attention, chaque oiseau a son exigence ! Selon les espèces voulues, le nichoir sera différent.

Vous expliquerez à votre enfant que le nid que l’on fera pour un rouge-gorge, un rouge-queue noir, un troglodyte mignon, un gobe-mouche gris et une bergeronnette grises ne sera pas le même que celui qui pourra être fait pour un grimpereau. Les ouvertures diffèrent ….

Toute la famille peut alors s’y mettre ! C’est donc un bon moyen de se retrouver tous ensemble autour d’une activité manuelle alliant bricolage et écologie !

Si vous souhaitez créer votre propre nichoir, une planche en bois est bien évidemment nécessaire. Utilisez du bois massif de préférence de 2 cm d’épaisseur pour une isolation correcte. Les dimensions intérieures peuvent varier pourvu que la base soit au moins de 10 cm de large. Le toit amovible permettra un entretien que l’on pratique à l’automne dès que la petite famille part pour des contrées plus chaleureuses…

Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, pas de soucis, vous trouverez aisément des kits de bricolage complets, prêts pour réaliser votre jolie cabane pour oiseaux.

Une fois réalisé, attendez l’hiver pour poser le nichoir (c’est pourquoi il n’est pas trop tôt de réfléchir dès aujourd’hui au matériel, à l’emplacement, …), avant que les oiseaux ne se mettent en quête de sites où s’installer. Prenez soin de placer le nid à l’opposé des vents dominants porteurs de pluie.  Si vous souhaitez le fixer à un arbre, ne le clouez pas au tronc, ce qui le blesserait, mais accrochez-le avec des câbles (le respect du végétal en prime !).

Même si votre enfant le demande, n’ouvrez jamais le nichoir pendant la période de reproduction au risque de voir les parents abandonner leur portée ! Aussi frustrant que cela puisse paraître, vous ne pourrez l’ouvrir qu’en automne (une fois le nid vide….) en retirant le contenu pour éliminer les parasites.

Un oiseau bien installé et non perturbé reviendra l’année suivante pour le plus grand bonheur de toute la famille !

Nombre d’oiseaux apprécient et profitent de la compagnie de l’Homme, et peu farouches, se prêtent à l’observation. En plus de leur offrir un toit, pourquoi pas ne pas leur offrir aussi à manger ? Car, si la plupart des oiseaux se débrouillent sans nous durant l’hiver, le nourrissage, contribue tout de même à la survie d’individus.

Vous retrouverez le kit pour fabriquer la cabane pour oiseaux (et plein d’autres merveilles) sur le site www.enattitude.com

Mots-clefs : , , , , , , ,

Le commentaires sont fermés.